L’huile de colza, de noix et d’olive

La recommandation

Privilégiez l’huile de colza, de noix et d’olive. Les matières grasses ajoutées – huile, beurre et margarine – peuvent être consommées tous les jours en petites quantités.

Les matières grasses ajoutées sont celles que l’on ajoute soi-même, comme l’huile dans la poêle, la margarine, le beurre sur les tartines, la crème fraîche…

Comment les consommer ?

En petite quantité

Une consommation excessive de graisses augmente à terme le risque de prise de poids ou de développer une maladie cardiovasculaire. Cependant, toutes les matières grasses ne se valent pas et certaines sont même indispensables à notre organisme. Il faut donc les consommer avec discernement, en fonction de leur composition en .

Privilégier les huiles végétales, notamment de colza et de noix riches en Oméga-3

En fonction de leur composition en acides gras, les matières grasses présentent des qualités nutritionnelles différentes.

Il est préférable de réserver le beurre pour les tartines du petit-déjeuner ou cru en noisette sur des légumes par exemple.

Les aliments à privilégier sont les huiles végétales, notamment de colza et de noix riches en Oméga-3, et l'huile d'olive (à alterner pour profiter des bienfaits de chacune). Attention, cela ne veut pas dire que l’on peut en consommer à volonté : toutes les huiles, même l’huile d’olive, contiennent 100% de matières grasses !

Mais les Oméga-3, ça sert à quoi ?

Les Oméga-3 sont des acides gras dits « essentiels » car le corps humain ne sait pas les synthétiser : ils doivent donc être apportés par l’alimentation.  Ils sont nécessaires au développement et au bon fonctionnement de notre organisme. Ils participent en effet à la bonne santé cardio-vasculaire, de la rétine, du cerveau et du système nerveux.

Les aliments les plus riches en Oméga-3 sont les poissons gras (maquereau, sardines, hareng, saumon…), les noix ou certaines huiles végétales comme les huiles de colza ou de noix.

Comment cuisiner avec moins de matières grasses ?

Voici quelques astuces pour cuisiner avec moins de matières grasses :

  • Dès que possible, cuisinez maison : vous pourrez ainsi maîtriser les matières grasses que vous mettez dans vos plats
  • Servez-vous d'une cuillère pour doser l'huile en cuisine ; vous aurez ainsi l'œil sur les quantités. Une cuillère à café d’huile correspond à 5mL tandis qu’une cuillère à soupe correspond à 15mL.
  • Optez pour des récipients à revêtement anti-adhésif : ils nécessitent peu ou pas de matières grasses.
  • Privilégiez les modes de cuisson sans matières grasses : à l'étuvée, à la vapeur, au grill ou en papillotes...

Et les produits allégés en matières grasses ?

Les produits allégés en matières peuvent constituer un bon moyen de limiter ses apports en matières grasses, mais attention à ne pas consommer plus de ces produits sous prétexte quils sont allégés. Par exemple, environ 20g de beurre allégé apportent la même quantité de graisses que 10g de beurre classique. Attention, la mention « allégé en matières grasses » ne signifie pas zéro matières grasses mais fait référence à une réduction des graisses de 30% par rapport à un produit standard.