Privilégiez l’huile de colza, de noix et d’olive. Les matières grasses ajoutées – huile, beurre et margarine – peuvent être consommées tous les jours en petites quantités.

Les matières grasses ajoutées sont celles que l’on ajoute soi-même, comme l’huile dans la poêle, la margarine, le beurre sur les tartines, la crème fraîche…

Pourquoi en petites quantités ?

Une consommation excessive de graisses augmente à terme le risque de prise de poids ou de développer une maladie cardio-vasculaire… Cependant toutes les matières grasses ne se valent pas et certaines sont même indispensables à notre organisme. Il faut donc les consommer avec discernement, en fonction de leur composition en acides gras.

Comment les consommer ?

En fonction de leur composition en acides gras, les matières grasses présentent des qualités nutritionnelles différentes :

Les aliments à privilégier sont les huiles végétales, notamment de colza et de noix riches en oméga 3, et l'huile d'olive (à alterner pour profiter des bienfaits de chacune). Attention, cela ne veut pas dire que l’on peut en consommer à volonté : toutes les huiles même l’huile d’olive contiennent 100 % de matières grasses ! Il est préférable de réserver le beurre pour les tartines du petit déjeuner ou cru en noisette sur des légumes, par exemple.

De manière générale, préférez les modes de cuisson nécessitant peu de matières grasses : vapeur, wok, poêle anti-adhésives, papillotes, auto-cuiseur…

Et les produits allégés en matière grasse ?

Ils peuvent constituer un bon moyen de limiter ses apports en matières grasses, mais cette solution ne permet pas pour autant d’en consommer plus, sous prétexte que ces produits sont allégés. Par exemple, environ 20 g de beurre allégé apportent la même quantité de graisses que 10 g de beurre classique. Attention, la mention « allégé en matières grasses » ne signifie pas zéro matières grasses mais fait référence à une réduction des graisses de 30 % par rapport à un produit standard.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires