Palmes, masque et tuba : à la découverte des animaux et fonds marins

Connaissez-vous le snorkeling ? Certainement, mais pas sous ce nom. Cet anglicisme désigne une randonnée subaquatique, ou la pratique « palmes, masque et tuba » (PMT), consistant en l’admiration des fonds marins et des espèces qui s’y cachent… C’est l’idéal pour proposer à vos enfants une nouvelle activité sportive et éducative si vous partez au bord de la mer cet été.

Des sorties ludiques et pédagogiques

De références littéraires en films d’animation, vos enfants ont sans doute déjà rêvé de nager avec leurs héros aquatiques. Le snorkeling répond à cette fascination exercée par les animaux et fonds marins en les invitant à contempler de près la variété de la faune et de la flore des sentiers aquatiques. La pratique nécessite des palmes, un masque et un tuba. Pas de bouteille de plongée sur la liste. Cet équipement sommaire permet d’alterner les phases de respiration pour contempler, et celles de plongée en apnée pour aller attraper ce coquillage qui brille tout au fond ! Le snorkeling est une activité sportive et éducative qui ne demande pas d’effort physique intense. Il aide par ailleurs à sensibiliser les enfants sur la richesse et la fragilité des fonds marins.

Un équipement adapté pour débuter dès 6 ans

Si votre enfant sait nager, le snorkeling est à sa portée. Il/elle doit toutefois utiliser un équipement spécifique, adapté à sa morphologie, pour évoluer sereinement dans l’eau :

  • les flotteurs (frites, combinaison ou gilet) pour faciliter la progression ;
  • le masque de plongée (mono-hublot ou facial) ajusté au tour de tête ;
  • le tuba avec un diamètre adapté à la capacité pulmonaire. L’apprentissage de la respiration avec masque et tuba hors de l’eau, puis l’entraînement dans l’eau avant la première balade, sont fortement conseillés car la sensation peut surprendre au début ;
  • la combinaison (shorty/top) pour éviter tout refroidissement dans les eaux fraîches ou si la sortie est longue ;
  • le t-shirt anti-UV pour protéger la peau et la crème solaire waterproof (à renouveler toutes les deux heures derrière les bras et les jambes) ;
  • les palmes courtes et souples pour une utilisation facile (pas indispensables pour les débutants).

Pour un entretien optimal, pensez à bien rincer votre matériel à l’eau claire après chaque sortie.

Choisir le bon site

Pour l’intérêt de la randonnée subaquatique, préférez un site où l’observation d’espèces animales et végétales (récifs coralliens, étoiles de mer, oursins…) est attrayante. Une journée ensoleillée, une mer (chaude, claire, sans vague) peu fréquentée, une eau poissonneuse facilement accessible... ce sont les conditions idéales pour faire découvrir le snorkeling à votre enfant. Ainsi, il/elle peut commencer son apprentissage en toute sérénité. Pour sa sécurité, restez toujours à ses côtés.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires