La cuisson mijotée, lentement mais sûrement

Difficile de trouver plus généreux et convivial que le mijotage ! Il rappelle à coup sûr les bons petits plats du dimanche de nos grands-mères : pot-au-feu, blanquette, coq au vin… Son secret ? Une cuisson lente à basse température, idéale pour préserver le moelleux et le goût de la viande.

Une technique simple : faire dorer les pièces à mijoter (viandes et volailles) dans un petit peu de corps gras, les mouiller légèrement avec un liquide (bouillon, eau, vin), couvrir… et laisser faire !

Idées de préparations simples

  • Bœuf bourguignon : faire revenir la viande, les lardons et les champignons dans une cocotte. Mouiller avec du vin rouge et ajouter un bouquet garni. Laisser cuire à feu doux au moins 3h.
  • Lapin à la moutarde : bien faire dorer la viande, ajouter un mélange de moutarde et de crème légère puis laisser cuire à feu doux (45 min).

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires