Le voyage culinaire du mois : l'Australie

Chaque mois, partez à la découverte d’un pays et de ses spécialités culinaires. Ce mois-ci, nous partons à l'autre bout du monde, en Australie, où les cuisines du monde entier se rencontrent.

Les spécialités du pays

La plus connue est le barbecue, surnommé barbie par les australiens. On fait griller des morceaux de bœuf, d’agneaux ou de porc mais aussi des saucisses agrémentées de tomates, basilic, fromage, miel et gingembre. Le barbecue national inclut également des steaks de kangourou, d’émeu et parfois de crocodile (plutôt au nord du pays) qui contiennent peu de matières grasses.

La viande se déguste avec de nombreux accompagnements (salade, oignons frits), ou plus simplement avec du pain. Elle est souvent fumée. Ce goût est obtenu en plaçant une petite boîte en fonte percée, remplie de copeaux de bois parfumés, sur le gril.

Indémodable, la tourte à la viande ou meat pie - surnommée dog’s eye - est l’un des symboles culinaires de l’Australie. Elle est accompagnée de sauce tomate et de frites et se consomme généralement au déjeuner. Sa petite sœur, la sausage roll est constituée de viande hachée enroulée dans une pâte feuilletée.

Pour terminer leurs repas, les australiens sont friands de Pavlova (nommé d’après la ballerine russe Anna Pavlova), un dessert à base de meringue à la crème fouettée, recouvert de fruits. Le gâteau national est le Lamington, recouvert de chocolat et de copeaux de noix de coco. Le banana bread, à base de banane et de noix, est apprécié en dessert. Les biscuits Anzac sont de délicieux snacks à base de flocons d’avoine, de mélasse, de sirop de sucre roux et de noix de coco. 

Les produits locaux

Les espèces de poissons et de fruits de mer abondent et font le bonheur des restaurants côtiers. Parmi les stars locales, le Barramundi, sorte de grosse carpe d’eau douce, qui se cuisine poêlée avec de l’huile et des fines herbes, ou bien grillée au barbecue.

Le terme bush tucker est intimement lié à la culture aborigène et désigne tout aliment provenant de la nature. Parmi les plus connus : la feuille d’eucalyptus, la noix de macadamia, mais aussi la viande de reptile, de kangourou ou encore de larve, très nutritive. Le Damper est un pain constitué traditionnellement de trois ingrédients : de la farine levante, du sel et de l’eau, le tout cuit au feu de camp.

L’île possède une grande diversité de fruits et légumes frais. La betterave est un légume très populaire. Présente dans beaucoup de plats, on peut la déguster telle quelle, en dip (pâte à tartiner), ou dans un hamburger. Les mangues et les bananes sont quant à elles, très prisées pendant les barbecues, où elles sont cuites dans leur peau. 

Une journée type 

Au petit déjeuner : il est rapidement pris entre 7h et 8h la semaine et plus apprécié le weekend. Pour les enfants, il est synonyme de Weet-Bix, des biscuits au blé complet. Plongés dans du lait chaud, ils sont souvent accompagnés de morceaux de banane, de sucre et de miel. Les becs salés se tournent vers les toasts à l’avocat ou les œufs au bacon.

Au déjeuner : Le déjeuner est souvent pris sur le pouce vers 12h-13h. Il peut être composé d’un sandwich ou d’une salade dans un fast food. Certains emportent avec eux les restes du dîner de la veille, en particulier les meat pies et les sausage rolls.

Au dîner : C’est le repas principal de la journée, pris en famille, aux alentours de 18h. Il n’y a pas vraiment de dîner type, au vue de la diversité culinaire du pays. On retrouve les influences anglaises, chinoises, indiennes, mais aussi thaïlandaises, vietnamiennes, italiennes et espagnoles.

Idées recettes

Rissoles Australiennes

Pour préparer cette recette, mélangez 500 g de viande de boeuf hachée, 1 oignon moyen, haché finement, 90 g de chapelure, 1/2  c. à c. de fines herbes séchées, 1  c. à s. de persil frais haché et 1 œuf, battu. Formez des croquettes légèrement aplaties. Faites des rissoles d’environ 6 cm de diamètre pour un plat principal, plus petites si elles sont servies en hors d’œuvre. Mettez de la farine dans un sac, puis ajoutez 2 rissoles à la fois. Agitez doucement jusqu’à ce que les rissoles soient recouvertes de farine. Secouez l’excédent de farine. Cuire sur un gril ou sur le barbecue pendant environ 8 à 10 min de chaque côté.

Le Damper

Pour préparer cette recette de pain, pesez 450 g de farine dans un grand bol et ajoutez 1 sachet de levure chimique. Préchauffez le four au th. 6-7 (200°C). Ajoutez une petite  c. à c. de sel, puis 80 g de beurre doux coupé en petits cubes. Roulez la farine dans le beurre, d'abord du bout des doigts puis en frottant la farine entre les paumes des mains. Ajoutez 185 ml de lait, mélangez puis ajoutez environ un demi-verre d’eau jusqu'à ce que la pâte soit bien souple. Saupoudrer une feuille de papier sulfurisé posée sur un moule de farine. Coupez le dessus du damper en 8 parts et saupoudrez légèrement le dessus. Enfournez pour 45 min. Sortez votre préparation du four et dégustez votre Damper soit chaud soit à température ambiante.

Biscuits Anzac

Pour réaliser cette recette, préchauffez votre four à 180°C. Mettez 85g de sucre semoule, 1/4 de c. à c. de bicarbonate de sodium, 100g de farine, 75g de noix de coco râpée séchée et 100g de flocons d'avoine dans un bol et mélangez-les. Placez 60g de beurre demi-sel et 60g de beurre doux dans une casserole avec 65g de golden syrup (sirop de sucre roux).

Portez à frémissement sur feu doux. Versez le liquide chaud sur le mélange sec. Ajoutez les 15g (ml) d'eau. Mélangez à la cuillère ou à la main au besoin. Pour faire des biscuits réguliers, utilisez une cuillère à glace remplie à ras. Placez les boules de pâte sur un papier sulfurisé suffisamment espacées. Écrasez doucement avec la paume de votre main chaque boulette en gardant une certaine épaisseur. Enfournez et laissez les cuire entre 12 et 15 min. Plus les biscuits seront dorés, plus ils seront croustillants.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires