La tomate : incontournable chaque été !

Farcie, en salade, en soupe, en coulis, en jus… La tomate est l’un des aliments phares de la gastronomie mondiale. Sa facilité de préparation et ses qualités nutritives en font le fruit le plus consommé en France (14 kg/ménage/an). La saison des tomates est ouverte. Laissez-vous tenter par ses multiples variétés, de l’apéritif au dessert !

Petite histoire de la « tomalt »…

Fruit ou légume ? Une question qui anime les repas depuis toujours. D’un point de vue botanique, la tomate est un fruit. Toutefois, elle se consomme généralement comme un légume. On trouve ses origines en Amérique du Sud et Centrale (Colombie, Equateur, Pérou et Chili) au XVIème siècle. Les Incas et Aztèques la cultivent et la nomment « tomalt ».

Sa taille est alors proche de celle d’une tomate-cerise. Tout comme le piment, le poivron, le maïs, la courge… la tomate est découverte et ramenée en Europe par les conquistadors. Elle fait son chemin en Espagne, bien sûr, mais aussi au Portugal, en Italie et dans le Sud de la France. Le succès n’est pas immédiat car le fruit provoque la méfiance. Son nom latin lycopersicum signifie « pêche de loup » et évoque son prétendu caractère toxique – seules ses feuilles et ses tiges le sont en réalité. La tomate sert alors d’ornement. Deux siècles plus tard, elle est reconnue comestible et ses plants sont enfin cultivés pour leurs fruits.

À chaque variété sa consommation

La majorité des tomates que nous consommons sont des cultivars de la tomate-cerise d’Amérique du Sud et Centrale. Entre 1856 et 1966, 99 variétés sont recensées. Aujourd’hui, elles se comptent par milliers ! Si l’industrialisation de l’agriculture a uniformisé leur goût, couleur, forme et poids, depuis quelques années des variétés délaissées, appelées communément tomates anciennes,  réapparaissent dans certains champs et potagers. Parmi les variétés les plus consommées :

  • la tomate Coeur de boeuf : rouge, volumineuse et en forme de cœur, idéale pour les farces
  • la tomate Andine Cornue :  rouge, de taille moyenne et de forme allongée, convient aux salades
  • la tomate Green Zebra : verte/jaune, de taille moyenne, parfaite pour les salades
  • la tomate Noire de Crimée : rouge/noire, ronde et juteuse, idéale pour les sauces et coulis
  • la tomate Marmande : rouge, volumineuse et aplatie, convient aux farces
  • la tomate Saint-Pierre : rouge et ronde, parfaite pour les farces
  • la tomate Roma ou Olivette : rouge et ovale, idéale pour les sauces
  • la tomate-cerise : petite, à croquer, à piquer en brochette ou à manger en salade composée. Il en existe plusieurs variétés, de la cœur de pigeon, rouge et allongée, à la « Gold Nugget », de couleur or, en passant par la « Poire rouge ».

Idées de recettes

Tomates farcies au poisson (pour 4 personnes)

Les tomates farcies, un classique ! Que vous pouvez revisiter en remplaçant la traditionnelle farce par du poisson. Pour cela, commencez par préchauffer votre four à 190°C. Pendant qu’il chauffe, ôtez le chapeau et videz 4 belles tomates. Salez l’intérieur et mettez-les à égoutter sur un torchon propre. Dans une poêle légèrement huilée, faites revenir 500 g de filet de poisson (saumon, julienne, merlan... selon vos goûts et l’arrivage !), préalablement salés et poivrés, 2 minutes sur chaque face. Faites tremper 50 g de pain de mie (sans la croûte) dans 10 cl de lait.

Dans un grand saladier, écrasez les filets de poisson à la fourchette, et ajoutez 8 noix concassées, un demi-bouquet de persil haché et un demi-bouquet de ciboulette hachée, le pain de mie et un œuf entier. Ajustez l’assaisonnement et farcissez vos tomates avec cette préparation. Refermez vos tomates.

Disposez les tomates dans un plat avec un filet d’huile d’olive, et enfournez à 190°C pendant 45 minutes environ. Accompagnez vos tomates farcies de salade verte.

Tartelettes sucrées aux tomates et à la crème d’amandes(pour 8 personnes)

Puisque la tomate est en réalité un fruit, pourquoi ne pas la déguster en tartelette sucrée ? Première étape : préchauffez votre four à 220°C. Sortez 100 g de beurre pour qu’il ramollisse à température ambiante. Déroulez 2 pâtes sablées et remplissez 8 moules individuels avec des ronds de pâte. Pour préparer la crème d’amandes, battez 2 œufs dans un saladier et incorporez progressivement 100 g de sucre, le beurre ramolli, 100 g de poudre d’amandes et 2 c. à c. de farine jusqu’à obtenir une crème homogène. Versez cette préparation dans les moules jusqu’à 1 cm du bord. Coupez 14 petites tomates en rondelles et disposez-les dans les moules. Saupoudrez de sucre en poudre (1/2 c. à s. par moule) et enfournez pendant 25 minutes. Laissez refroidir. Au moment de servir, décorez vos tartelettes avec un peu de sucre glace. Dégustez vos tomates en dessert !

Beignets de tomates vertes (pour 4 personnes)

Plus qu’un livre et un film des années 1980-1990, les beignets de tomates vertes sont parfaits en apéritif ou en entrée ! Commencez par verser 250 g de farine dans une terrine. Creusez un puits au milieu et cassez-y 2 œufs entiers. Mélangez en ajoutant progressivement 2 c. à s. d’huile, et 40 cl de lait jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Réservez pendant 1 heure. Rincez 10 tomates vertes et coupez-les en fines rondelles. Laissez-les dégorger sur du papier absorbant pendant 30 minutes. Faites chauffer le bain de friture. Trempez une à une les rondelles de tomates dans la pâte puis plongez-les dans l’huile pendant 5 minutes. Égouttez-les sur du papier absorbant, salez, poivrez et dégustez bien chaud !

Pour limiter l’apport en gras des beignets, préférez une huile végétale spéciale pour friture et assaisonnement.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires