La coupe du monde de football 2018

Cette année, la Russie accueille la coupe du monde de football, qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018. Une bonne occasion de revenir sur notre sport national… Et sur ses variantes, dont le nombre ne cesse de croître.

Le football : sport national dans de nombreux pays

Le football moderne est né au XIXe siècle en Grande Bretagne. C’est aujourd’hui le sport national d’un grand nombre de pays, et rien qu’en France, ce sont 2 millions de licenciés qui le pratiquent. Rien d’étonnant dans la mesure où on peut y jouer partout, et sans avoir besoin de beaucoup de matériel : un ballon et une bonne paire de baskets suffisent pour improviser un petit match avec ses amis. Vous pouvez aussi opter pour une pratique plus encadrée, en vous inscrivant dans l’un des nombreux clubs recensés par la Fédération Française de Football.

Le foot dans tous ses états

Le football n’a cessé d’évoluer au cours des décennies, il se décline désormais en plusieurs variantes.

Le futsal se joue en intérieur, par équipes de 5 joueurs et les matchs se disputent en deux mi-temps de 20 min. Bien que très proche du football classique, le futsal a néanmoins ses propres règles et son propre championnat.

Le beach soccer se pratique aussi par équipes de 5 joueurs, mais à la plage ou sur un terrain de sable (trois fois plus petit qu’un terrain de football). Depuis 2004, il est rattaché aux mêmes fédérations que le football traditionnel. Le beach soccer a un côté assez spectaculaire et il nécessite une très bonne condition physique du fait de son jeu très aérien et acrobatique.

Inventé par les Tchèques au début du XXème siècle, le tennis-ballon – ou futnet – oppose deux équipes de 1 à 3 joueurs. Il consiste à réaliser des échanges avec un ballon de football par-dessus un filet (comparable en hauteur à celui du tennis) sur un terrain aux dimensions du volley-ball.

Né dans les années 1940 au Brésil, le football urbain, ou foot à 5, est une variante très prisée dans les villes du monde entier. Davantage basé sur la technique et le plaisir que sur la compétition, il se pratique sur un terrain aux dimensions proches de celui du handball avec deux équipes composées de 4 joueurs et 1 gardien de but.

Inventé au Pays-Bas en 2009, le footgolf consiste à jouer au football… selon les règles du golf, sur un parcours où les trous sont adaptés à la taille du ballon. Une activité technique, mais amusante, idéale pour passer un bon moment entre amis.

Le football féminin en France

Le terme « football féminin » est un raccourci pour désigner le football lorsqu’il est exercé par des femmes. Sa pratique a débuté dès la fin du XIXème siècle en Grande Bretagne selon les mêmes règles que lorsqu’il est joué par des hommes.

Le premier match de football féminin disputé en France s’est tenu le 30 septembre 1917. Le premier championnat féminin, composé d’équipes de la région parisienne, a vu le jour dès la fin de la première guerre mondiale. Mais en décembre 1921, les britanniques interdisent aux femmes d’accéder aux terrains de football. La situation est sensiblement la même en France, où le championnat de France de football féminin est supprimé. Les femmes sont même jugées inadaptées à cette pratique sportive pendant la seconde guerre mondiale, et il faudra attendre la seconde moitié des années 1960 pour assister à un nouvel essor du football féminin en France.

A la fin des années 1980,  les premières Coupes du monde et Championnats d’Europe de football féminin sont organisés, mais ils restent malgré tout assez peu médiatisés en France. On dénombre aujourd’hui plus de 77 000 footballeuses parmi les 2,2 millions de licenciés en France. Bien qu’en pleine expansion et porté par la réussite des footballeuses professionnelles françaises, le football féminin reste un des sports olympiques les moins pratiqués par les françaises.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires