Par quoi remplacer la viande (de temps en temps) quand les prix flambent ?

Manger moins de protéines animales, souvent onéreuses, pourquoi pas ? À condition de trouver ailleurs les protéines et le fer nécessaires à notre équilibre alimentaire.

L’intérêt des protéines végétales

C’est un fait : consommer chaque jour de la viande, des œufs ou du poisson peut revenir cher. Pour alléger la facture, on peut les remplacer, de temps en temps, par des protéines végétales présentes dans les :

  • céréales (riz, seigle, avoine, maïs, orge, sarrasin, blé…) et leurs dérivés (pain, farine, pâtes…)
  • légumes secs (haricots secs, pois cassés, pois chiches, lentilles…)

Les bonnes associations

Pour assurer un apport protéique de bonne qualité à son plat, sans carence, la proportion recommandée est la suivante : ¼ de légumineuses pour ¾ de céréales.
Une combinaison vertueuse prisée de tous temps dans de nombreuses cultures, et à l’origine de plats traditionnels appréciés :

  • la salade de lentilles (lentilles + pain)
  • la salade mexicaine à la base des tortillas (maïs + haricots rouges)
  • certains plats indiens (riz + pain + soja ou riz + lentilles)
  • et bien sûr le fameux couscous (semoule + pois chiches) !

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires