Les bébés nageurs : des séances d’éveil aquatique pour votre enfant

Pourquoi ne pas profiter de la rentrée pour vous inscrire avec votre bébé à des séances de bébés nageurs ? Réputées pour favoriser l’éveil sensoriel et la socialisation, ces séances d’éveil aquatique sont plébiscitées pour leurs nombreux bienfaits. Elles doivent néanmoins être abordées avec précaution par les parents désireux de sauter le pas.

En quoi cela consiste-t-il ?

Tout d’abord, il faut bien garder à l’esprit que les séances de bébés nageurs n’ont pas pour but d’apprendre à votre bébé à nager, mais bien à ce qu’il s’épanouisse en expérimentant le milieu aquatique. Accessible dès l’âge de 5 mois, les premières séances consistent ainsi à l’habituer doucement à son nouvel environnement en le gardant dans vos bras. Votre bébé gagne ensuite progressivement en autonomie et se déplace en flottant dans le bassin en s’aidant notamment de tapis flottants ou de frites en mousse. À ce stade-là, votre enfant se familiarise de plus en plus avec l’eau. S’il en éprouve l’envie, il pourra alors décider de passer à l’étape suivante : celle de l’immersion, qui vous permettra d’admirer sa capacité d’apnée !

Les séances ont lieu en groupe, en présence des parents, et également d’un ou plusieurs animateurs (animateurs spécialisés, maitres-nageurs, kinésithérapeutes). Elles ne durent pas plus de 30 minutes pour les enfants de moins de 18 mois et peuvent aller jusqu’à 45 minutes pour les enfants de 18 mois à 5 ans.

Quels sont les bienfaits pour votre bébé ?

Éveil sensoriel

Le bénéfice majeur des bébés nageurs est d’encourager l’éveil sensoriel de votre bébé. Au contact de l’eau, votre enfant s’éveille et expérimente de nouvelles sensations en s’amusant ! Il doit s’adapter à son nouvel environnement et découvre des postures et des mouvements inédits. Il apprend également à contrôler sa respiration.

Socialisation et confiance

Lors des séances de bébés nageurs, votre enfant apprend à se sentir à l’aise dans l’eau. Il gagne en confiance en lui grâce à l’exploration et aux encouragements que vous lui communiquez.

Tout en se familiarisant avec son nouvel environnement, il commence aussi doucement à se socialiser. Généralement basées sur le jeu, et parfois le jeu collectif, les séances permettent à votre bébé d’être en contact avec d’autres petits de son âge : les enfants s’observent, s’imitent et jouent ensemble. Si votre enfant est timide, votre présence peut le rassurer et l’aider à aller vers les autres.

Quelles précautions prendre ?

La pratique des bébés nageurs implique des précautions préalables.

Tout d’abord, il est conseillé de vérifier avec votre médecin que votre bébé n’est pas dans un cas pour lequel la pratique est déconseillée. En effet, les médecins ne recommandent pas les séances de bébés nageurs aux tout-petits présentant des troubles cardio-vasculaires ou de la respiration tels que l’asthme ou les bronchites chroniques. Il est également préférable d’éviter cette pratique pour les enfants dont les parents, frères ou sœurs souffrent d’allergies comme l’eczéma, le chlore pouvant aggraver ces inconforts.

Si votre bébé ne présente pas de contre-indication médicale, votre médecin pourra délivrer un certificat médical, obligatoire pour la pratique. Au moment de l’inscription, vous devrez en fournir un qui ait été délivré depuis moins de 3 mois.

Une fois le certificat médical présenté, voici quelques recommandations à suivre pour que votre bébé pratique dans les meilleures conditions :

  • le port du bonnet de bain et de protections auditives pour les petits est fortement recommandé ;
  • pour les enfants qui marchent, évitez de les laisser courir au bord de l’eau ;
  • la durée conseillée d’une séance de bébés nageurs est de 30 à 45 minutes dans une eau chauffée à 32°, mais au moindre signe extérieur de froid tel que les lèvres qui bleuissent, sortez votre enfant de l’eau et enveloppez-le dans une serviette ;
  • si votre enfant est malade, mieux vaut renoncer temporairement à cette activité et consulter votre médecin avant de reprendre les séances ;
  • votre enfant doit avoir mangé une heure avant la séance pour éviter tout risque d’hypoglycémie ;
  • après la séance, prévoyez un petit goûter pour requinquer votre bébé qui s’est bien dépensé !

Pour plus de sécurité, nous vous recommandons de privilégier les clubs de bébés nageurs qui encadrent les séances avec des maîtres-nageurs sauveteurs. 

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires