Goûter ou 4 heures : peu importe le nom, pour vos enfants il a tout bon !

C’est la rentrée, l’heure des bonnes résolutions a sonné : cette année, c’est décidé, on va goûter… équilibré ! Oui, mais par où commencer ? Nos conseils pour un goûter presque parfait.

Le goûter, un relais entre le déjeuner et le dîner

Vers 16 heures, le repas du midi est loin, tout comme celui du soir. Or la journée est loin d’être terminée : il faut rester actif, que ce soit pour les devoirs et les activités extra-scolaires de l’enfant, 
L’intérêt d’un bon goûter ? Il aide à recharger les batteries, pour tenir jusqu’au dîner sans coup de fatigue ni grignotage.. Et puis prendre un goûter, c’est aussi s’accorder au quotidien une pause relaxante et conviviale quand elle est partagée. 

Le goûter, un en-cas équilibré

Un bon goûter est à élaborer selon l’âge et les besoins de l’enfant. Donner à votre enfant la possibilité de choisir 1 ou 2 aliments parmi les groupes suivants : laitage, produit céréalier, (pain, biscotte, céréales peu sucrées) et fruit : 3 groupes d’aliments complémentaires qui vont apporter les glucides, protéines, vitamines, fibres et calcium nécessaires pour garder son énergie en attendant l’heure du dîner. Pensez à la boisson pour l’hydratation : de l’eau de préférence, sinon une petite brique de lait à boire ou un jus de fruits « pur jus » si votre enfant n’en a pas déjà bu au petit déjeuner. Eviter les sodas et boissons sucrées qui doivent être consommées de façon exceptionnelle 
Évitez également les barres chocolatées, les biscuits fourrés au chocolat, les madeleines, les viennoiseries, bonbons, sodas … Ce sont de véritables pièges riches en graisses et sucres ! 

ET POUR LES GRANDS ? Pour les adultes qui ont tendance à grignoter, une collation peut être prise en milieu de journée ! Les mêmes recommandations que pour les enfants s’appliquent.

En panne d’idées pour le goûter de vos enfants ? Découvrez les propositions de Pascale Weeks : 

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires