Gourmandises sucrées, gare aux excès !

Les enfants en raffolent… ! Pourtant, consommés en excès, les aliments sucrés peuvent nuire à leur santé. Alors, quelle attitude adopter ? De temps en temps et en quantité raisonnable !

Enfant qui prend des bonbons

Il y a sucre et sucre

Pas toujours facile d’évaluer la quantité de sucre consommée.… Il y a le sucre visible : c’est la cuillère de sucre en poudre ajouté dans le yaourt par exemple. Et le sucre dit « caché » : il est présent à l’état naturel dans certains aliments (fruits, lait, féculents) ou ajouté lors de la fabrication de nombreux produits courants (viennoiseries, chocolat, gâteaux, jus de fruits), dans ce cas difficile en effet de mesurer précisément la dose journalière consommée par nos petits !

Avec ou sans sucre ?

S’il faut le consommer avec modération, c’est qu’il peut provoquer des caries dentaires, favoriser la prise de poids et entraîner à long terme des maladies comme le diabète. La solution ? Apprendre à lire les étiquettes pour comparer les teneurs en sucres des produits, acheter en faible quantité pour ne pas tenter nos petits becs sucrés, … mais aussi habituer dès l’enfance ces derniers à consommer le sucre et ses dérivés de façon raisonnable et occasionnelle.Un bonbon, une pâtisserie ou un soda de temps en temps, pourquoi pas ? Limiter les produits sucrés ne signifie pas s’en priver !

Les bons gestes à retenir :

  • Limitez le sucre dans les laitages.
  • Au dessert, favorisez les fruits frais, les salades de fruits ou les compotes peu sucrées.
  • Les viennoiseries sont réservées pour le petit-déjeuner ou le goûter des jours de fêtes.
  • Les bonbons (en petites quantités), c’est de temps en temps, à la fin d’un repas ou du goûter.
  • Méfiez-vous des paquets de gâteaux et de bonbons avec les offres promotionnelles du type « 15% en plus » : ça incite à l’achat… et à la consommation.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires