Vive les repas en famille !

En France, la tradition culinaire est forte et le repas de famille reste un rituel savoureux et apprécié. Cet acte alimentaire est entouré de codes, appris dès le plus jeune âge, et il représente un moment essentiel de socialisation.

Prendre le temps de faire une vraie pause est une façon de passer un moment convivial.

Se réunir en famille ou entre amis, autour d’un repas, joue un rôle important dans l’appréciation et l’appréhension de ce que l’on mange et c’est un moyen avéré de lutter contre l’obésité.
Une étude menée sur 182 836 enfants et adolescents âgés de 3 à 17 ans nous le rappelle : les personnes qui prennent régulièrement leur repas en famille auraient une meilleure alimentation que les autres et moins de risques d’obésité.
Chez ceux qui mangent plus de trois fois par semaine avec leur famille, le risque d’excès de poids est ainsi réduit de 12 % et le risque de troubles du comportement alimentaire (TCA) de 35 %. Lors de ces repas les enfants consomment fruits, légumes, vitamines et grignotent ainsi moins de sucrerie, de fritures et de soda hors des repas.

Dès le plus jeune âge, le repas est donc un moment d’apprentissage clé

« En copiant sur les grands », pour assimiler les bonnes habitudes alimentaires, les règles d’hygiène et les règles de vie en société…
Source : Amber J. Hammons and Barbara H. Fiese ; Is Frequency of Shared Family Meals Related in the Nutritional Health of Children and Adolescents ? Pediatrics, May 2011.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires