Régimes avant l’été : est-ce vraiment une bonne idée ?

Chaque année à l’approche de l’été, les régimes ont la cote : ils font la Une des magazines féminins, inondent les librairies et comptent parmi nos sujets de discussion favoris. Pourtant, ils ne sont pas sans danger pour notre santé... Explications et conseils sur l’attitude à adopter.

Les régimes, des pratiques à risque…

Saviez-vous que 74 % des français ont déjà fait un régime et que 44 % souhaitent en refaire un d’ici l’été* ? Des chiffres inquiétants quand on sait que les régimes axés sur la privation sont efficaces seulement pour les personnes ayant quelques kilos à perdre. D’après un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) paru en 2010, au-delà, ils peuvent vite mal tourner, surtout s’ils sont menés sans suivi médical : restrictifs, contraignants et souvent frustrants, ils mettent à mal notre moral, créent des carences, fatiguent notre organisme et peuvent même s’accompagner de perte de cheveux, déchaussement des dents, problèmes cutanés ou rénaux, … Sans oublier que dans 80% des cas, toujours selon l’Anses, il y a reprise de poids après le régime. On reprend les kilos perdus, voire plus : c’est le fameux effet yoyo ! Qui a dit que les régimes faisaient maigrir ?

L’équation parfaite : manger équilibré + bouger

Pour ne plus craindre l’épreuve du maillot de bain tant redoutée, il existe une autre solution que la privation : reprendre de bonnes habitudes alimentaires. En pratique ? Faire 3 repas équilibrés par jour (avec légumes, féculents, protéines, laitages et fruits) en mangeant à heures fixes et lentement pour laisser la satiété s’installer, éviter les grignotages, limiter les produits gras et sucrés (frites, viennoiseries)… et surtout bouger, même de manière modérée. Course à pied, vélo, natation, jardinage, ménage… Toutes les occasions sont bonnes pour s’activer et atteindre l’équivalent des 30 minutes de marche rapide par jour recommandées par l’Institut national de Prévention et d’Éducation pour la Santé (Inpes). Et pour des idées de bon plan « bouger », rendez-vous sur notre service Bougez près de chez vous. Ainsi plus question de fuir la balance ou la crème glacée : on se fait plaisir en restant raisonnable.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires