Manger, bouger… Mais aussi dormir !

Manger équilibré et faire du sport, c’est bien. Bien dormir en plus, c’est mieux ! En effet, un sommeil de 7 à 8h par nuit permet au corps de récupérer et réduit les risques de surpoids.

Mal dormir : quels sont les risques ?

En France, nous dormons en moyenne 1h30 de moins qu’il y a cinquante ans. Une enquête INSV-MGEN de 2012 révèle même qu’un tiers des français dort 6h ou moins chaque nuit ! Et ces nuits de plus en plus courtes ne sont pas sans conséquences pour la santé. Des études récentes ont ainsi mis en évidence le lien entre le temps de sommeil et l’Indice de Masse Corporelle (IMC) : lorsqu’on dort moins de 6h par tranche de 24h, l’IMC augmente chez l’adulte comme chez l’enfant. Ce phénomène s’explique par le fait que le manque de sommeil provoque une fatigue physique, donc moins d’exercices et souvent plus de grignotage…
Il est par ailleurs démontré que le manque de sommeil expose davantage au risque de diabète car le glucose est moins bien transformé par l’organisme. D’où la nécessité de bien dormir pour prévenir ces risques.

Comment mieux dormir ?

Voici quelques astuces pour vous aider à mieux dormir :

  • Evitez le grignotage : prenez trois repas variés et équilibrés par jour, si possible à des horaires réguliers.
  • Evitez la consommation d’excitants comme le café pendant les 5 dernières heures de travail.
  • Pratiquez une activité physique régulière afin de détendre vos muscles… mais restez calme au moins deux heures avant l’heure de vous coucher.
  • Evitez de regarder des écrans (smartphones, télévision, ordinateur ou encore tablette) une heure avant le coucher.
  • Favoriser les rituels de coucher pour préparer votre corps à dormir : tisane, lecture, douche, etc.
  • Si vous travaillez en horaires décalés, recréez les conditions de la nuit lorsque vous devez dormir : silence, obscurité, une température de chambre qui n’excède pas les 20°.
  • Evitez de manger trop gras : le gras stimule l’éveil et l’envie de manger. Par ailleurs, il rend difficile la digestion et perturbe le sommeil. Idem pour les boissons alcoolisées.
  • Enfin, soyez attentifs aux signes du sommeil. Bâillements répétés, paupières lourdes : c’est surement l’heure d’aller vous coucher !

Et pourquoi pas une petite sieste ?

Si vous en avez la possibilité, reprenez vos habitudes d’enfants et faites une sieste ! Il suffit de 20 minutes de repos pour obtenir un effet réparateur sur le métabolisme et au niveau cardiovasculaire.
Selon une étude de 2006, la durée de sieste optimale est même de 10 minutes : elle permettrait d’améliorer les capacités cognitives, d’accroitre la vigilance et de mieux lutter contre la fatigue. De quoi récupérer si vous avez passé une mauvaise nuit !

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires