Le double dutch revisite la corde à sauter de notre enfance

Directement inspiré de la culture urbaine nord-américaine, le double dutch, ou double saut à la corde, consiste en deux cordes maniées par deux personnes entre lesquelles il faut sauter. Cet exercice qui a son propre championnat demande esprit d'équipe, coordination et souplesse.

Une discipline importée des Etats-Unis

Le double dutch prend ses racines dans les rues new-yorkaises. Initialement inventé par des enfants d'immigrés hollandais, la pratique prend une dimension plus sportive dans le Bronx des années 70 après une première compétition initiée par l’American Double Dutch League en 1973.

Le double dutch gagne progressivement la France où il possède sa fédération depuis 1990. L’engouement est tel que la France a même accueilli les championnats du monde de double dutch en 2015 !

En quoi consiste le double dutch ?

Mélange de vitesse et d’acrobaties, le double dutch est un vrai sport d’équipe ! Une équipe se compose d’un sauteur et de deux tourneurs et la synchronisation est un élément essentiel : les tourneurs manient en ellipse deux cordes de 3,50 mètres et le sauteur entre dans la danse pour environ quarante secondes d'effort. En compétition, les équipes s’affrontent sur trois épreuves : les figures imposées, les figures libres (du "simple" saut - un seul appui par passage de corde - à la rondade, en passant par le saut de mouton et le grand écart pour les meilleurs !) et la vitesse, qui consiste à réaliser un maximum de sauts en deux minutes.

Bien que cette discipline ait tendance à attirer un public essentiellement féminin, le double dutch est ouvert aux garçons comme aux filles. Accessible dès l’âge de 6 ans, cette discipline nécessite peu de matériel : 2 cordes de minimum 3, 50 mètres de long. Et 2 partenaires.

Les bienfaits du double dutch

À mi-chemin entre danse et gymnastique, le double dutch fait appel à la créativité pour élaborer des chorégraphies ou improviser des figures. Bénéfique pour le souffle et le renforcement musculaire, il permet de se dépenser et de développer sa coordination en s’amusant !

Cette discipline met aussi l’accent sur la coopération et le travail d’équipe : sans bons tourneurs, il n’y a pas de bons sauteurs, et les rôles sont d’ailleurs interchangeables !

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires