Cet été, essayez le longe-côte !

Vous passez vos vacances ou un week-end en bord de mer ? Abandonnez votre serviette quelques instants et profitez-en pour découvrir le longe-côte ! La randonnée aquatique, bénéfique pour les muscles et le cœur, qui vous fait profiter du grand air marin.

Un sport aquatique hybride, à pratiquer en toutes saisons

Marcher dans la mer et en groupe : voilà une idée originale ! Inventé en 2005 par Thomas Wallyn, entraîneur d’un club d’aviron de Dunkerque, le longe-côte avait à l’origine une fonction bien précise : servir de complément d’entraînement pour les rameurs. Discipline complète et conviviale, elle s’est depuis démocratisée et diffusée aux quatre coins de la France, des plages du Var, de Basse-Normandie en passant par la Bretagne.

Le principe est simple : une fois dans l’eau jusqu’à la taille, équipé d’une combinaison et de chaussons de plongée pour maintenir votre corps à la bonne température, vous partez en randonnée en mer. Pour augmenter votre effort physique et faciliter votre marche, vous pouvez utiliser une pagaie de type kayak pour vous propulser dans l’eau. Les plus sportifs pourront également choisir de marcher à contre-courant. Le longe-côté se pratique généralement en randonnée de 90 minutes et en groupe, pour plus de convivialité et de sécurité.

Une activité pour tous, aux bienfaits uniques

Jeunes, adultes, personnes âgées, tout le monde est bienvenu lors des séances de longe-côte. Et pour cause : en marchant avec de l’eau salée jusqu’à la taille, voire jusqu’à la poitrine, on ne porte qu’une portion du poids du corps. Cette randonnée en quasi-apesanteur est notamment bénéfique pour les personnes âgées et les personnes en surpoids qui souffrent des articulations lors d’un effort physique.
 
Cette discipline n’en est pas moins intense. Grâce à la résistance de l’eau, tous les muscles du corps sont sollicités, de la voûte plantaire jusqu’aux épaules, en passant par les cuisses, les abdominaux, les dorsaux et bien sûr le cœur. Cet effort renforce les muscles tout en améliorant la circulation sanguine.

Les précautions pour se dépenser en toute sécurité

Le longe-côte vous permet d’améliorer votre résistance cardiovasculaire et musculaire. Mais pour progresser sans vous blesser lors de vos séances, mieux vaut prendre certaines précautions :

  • Même si l’eau ne vous semble pas trop froide, portez tout de même une combinaison et des chaussons de type plongée ou planche à voile. La séance de longe-côte durant habituellement 1h30 min, cet équipement vous permettra d’éviter l’hypothermie.
  • Lors de la randonnée, veillez à garder le dos immergé, pour ne pas forcer sur le bas de la colonne vertébrale.
  • Ne pratiquez pas le longe-côte seul, mais toujours au sein d’un groupe, pour des raisons de sécurité comme pour profiter de l’effet d’entraînement collectif.
  • Échauffez-vous avant chaque séance pour éviter de vous blesser. Pendant et après l’effort, n’oubliez pas de vous hydrater. Après votre randonnée, étirez également les muscles que vous avez sollicités, cela vous permettra d’éviter les courbatures le lendemain.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires